comment vider un chauffe eau

Si vous constatez un retardement de l’arrivée d’eau chaude sur votre robinet ou bien vous n’avez plus d’eau chaude, vous devez alors vidanger votre chauffe-eau, car les dépôts de sédiments dans la cuve de votre appareil sont trop épais et il est temps de les éliminer complètement pour le rendre plus efficace. Il est recommandé de faire une vidange de chauffe-eau une fois tous les 3 ans en minimum. Nous vous conseillons à présent de suivre dans cet article le déroulement de la vidange de votre appareil. Optez pour un chauffe-eau performant Pour garder un peu plus longtemps la durée de vie de votre chauffe-eau, mieux vaut choisir un équipement très performant et pratique. Et pour le rendre assez efficace, son entretien est un point très important à ne jamais négliger. Outre le détartrage, la vidange s’avère aussi nécessaire. On peut trouver actuellement deux grands types de chauffe-eau qui sont les plus convoités par beaucoup d’utilisateurs y compris les chauffe-eau électriques qui peuvent être à accumulation ou instantané, alimenté par le courant électrique. Il existe aussi les modèles de chauffe-eau à gaz ou d’accumulateur d’eau chaude à gaz. Vidange d’un chauffe-eau électrique Avant toute intervention, veuillez d’abord débrancher le disjoncteur général et enlever le fusible de votre chauffe-eau électrique. Fermez le robinet d’eau froide et ouvrez les robinets d’eau chaude dans votre maison. Si vous n’avez pas un siphon, mieux vaut utiliser un tuyau d’arrosage pour faire évacuer l’eau dans votre cuve. Insérez l’une des extrémités de votre tuyau au robinet de purge et l’autre dans un évier ou dans une autre évacuation. Puis, vous allez ouvrir le robinet de purge pour faire évacuer l’eau contenue dans le réservoir jusqu’à la dernière goutte. Vous devez être prudent face aux éclaboussures de l’eau, car à ce moment elle est trop chaude. Quand votre chauffe-eau électrique est complètement vide, profitez un peu d’un nettoyage parfait pour votre chauffe-eau pour enlever les tartes qui s’entassent dans votre appareil. Vidange d’un chauffe-eau à gaz Récapitulons que le but de la vidange est d’éliminer complètement les dépôts de calcaires qui se posent au fond du réservoir de votre chauffe-eau, la vidange d’un chauffe-eau à gaz est conseillée tous les deux ans pour garder toujours votre appareil en bon état de fonctionnement et pour éviter de dépensez autant d’énergies superflues. La première chose à faire est d’éteindre le gaz qui alimente votre appareil. Puis vider complètement votre chauffe-eau à gaz en fermant le robinet d’arrivée d’eau froide et en ouvrant en même temps les robinets d’eau chaude de votre habitation. Un tuyau d’arrosage est inutile si votre appareil possède un siphon. Ainsi, vous pouvez évacuer l’eau dans le réservoir directement dans le siphon. Si vous devez utiliser un tuyau, branchez-le sur le robinet de vidange et mettez l’autre extrémité dans une canalisation ou à l’extérieur. Ensuite, ouvrez le robinet de vidange pour que l’eau chaude s’évacue, mais soyez prudent, car l’eau sortante est très chaude. Attendez que de l’eau ne se coule plus et vous pouvez enlever les dépôts de calcaire dans la cuve.

isolation ou isolement

L’isolation thermique possède une influence déterminante sur les dépenses en matière d’énergie dans une habitation. Dans la perspective de bien isoler votre maison, il ne faut toutefois pas négliger l’isolement au feu. Cela pour préserver la construction en cas d’incendie. Avantages d’une bonne isolation thermique On entend par isolation thermique les techniques appliquées pour réduire les transferts de chaleur entre des habitats froid et chaud. Dans le domaine du bâtiment, l’isolation consiste ainsi à maintenir la température de confort intérieur d’une habitation en utilisant le minimum d’énergie. Il est incorrect de considérer que l’isolation n’est utile que pendant les saisons hivernales. Celle-ci l’est également pendant les saisons estivales. Ainsi en hiver, l’isolation réduit considérablement les déperditions thermiques vers l’extérieur de l’habitation. La chaleur produite par le chauffage est mieux conservée, ce qui permet alors de moins solliciter votre installation. En été, le procédé limite les apports thermiques extérieurs. Même en cas de forte chaleur, la température intérieure reste clémente. Cela assure alors le ménagement de la climatisation. De ce fait, l’isolation contribue à réduire vos dépenses énergétiques en termes de chauffage et de climatisation. Importance de l’isolement au feu L’isolement au feu désigne l’ensemble des moyens mis en œuvre pour limiter la propagation de flammes lors d’un incendie. Ces moyens se traduisent par le respect de certaines distances de sécurité dans l’architecture de l’habitation ou par l’usage de parois coupe-feu. Aménager une habitation pour mettre en place un système d’isolement au feu comporte des avantages certains. En cas d’incendie, ralentir la propagation des flammes donnera davantage de temps aux pompiers dans leur intervention. Ensuite, les dégâts sur l’architecture de la construction seront moins importants. Les dépenses pour la réparation vont alors être moins importantes. Isolation thermique et isolement au feu, incompatibles ? On distingue aujourd’hui 4 techniques pour isoler une habitation. Celles-ci sont : l’isolation par l’intérieur, l’isolation par l’extérieur, l’isolation répartie et l’isolation monomur. Pour le cas de la première technique, les isolants sont placés de manière à couvrir le mur intérieur de l’habitation. À noter que les isolants sont généralement en matières assez inflammables. En cas d’incendie, les flammes risquent ainsi de se propager rapidement. L’isolation par l’intérieur est la technique la plus répandue et la moins coûteuse. Dans la mesure où vous optez pour celle-ci, il vous sera difficile de mettre en place un isolement au feu. Il reste toutefois une possibilité avec l’isolation par l’extérieur et l’isolation monomur. Avec l’isolation par l’extérieur, les isolants couvrent les murs extérieurs. Ce qui permet alors de renforcer la résistance au feu à l’intérieur. Le monomur est une technique consistant à combiner le mur et l’isolant en un seul bloc. Cela permet ensuite d’obtenir un bloc résistant. La pose de paroi coupe-feu peut alors avoir un sens.

comment changer un chauffe eau electrique

L’installation d’un chauffe-eau électrique est une chose facile et rapide qui ne vous prendra qu’environ 4 heures de votre temps. Il suffit d’être deux pour faire le travail. Ainsi, si souhaitez-vous installer ou changer vous-même votre chauffe-eau électrique, cet article vous détaillera les étapes à suivre. Les signes d’usure d’un chauffe-eau électrique Un chauffe-eau électrique est un appareil de production d’eau chaude sanitaire. Il est généralement opté par les foyers pour satisfaire leur besoin en eau chaude. Cependant, avec plusieurs années d’utilisation, un chauffe-eau électrique ne peut échapper à l’usure. Ainsi, il commence à procurer de l’eau moins chaude que d’habitude avec une quantité d’eau qui ne pourra plus remplir votre bain. Puis, toutefois, on remarque une trace de rouille dans le bas de notre chauffe-eau, ou bien, la couleur de l’eau qui devient moins limpide. Tandis que, certains chauffe-eaux montrent leur usure par la présence d’humidité sur la paroi extérieure. Eh bien, tous ses signes nous incitent à réparer notre chauffe-eau eau, par contre, remplacer un thermostat, une résistance ou une anode présente un risque majeur. À cet effet, la meilleure solution est de passer à l’installation d’un nouveau cumulus. Les préparations à faire avant de changer un chauffe-eau électrique Avant de passer au changement d’un chauffe-eau électrique, il faut rassembler les outils et matériaux nécessaires comme une perceuse, un mètre, un niveau à bulle, un crayon, une pince multiprise, un tournevis d’électricien, une pâte d’étanchéité, des chevilles et des goujons de fixation. Puis, vous devez vous assurer également que les accessoires de votre nouveau chauffe-eau sont en complet. Ainsi, vous devez trouver dans le kit un groupe de sécurité, un siphon, un vase d’expansion, des raccords dialectiques, des flexibles de raccordement, un mitigeur thermostatique et un réducteur de pression. Enfin, avant l’exécution du travail, n’oubliez pas de couper le courant électrique. Les étapes à suivre pour le changement d’un chauffe-eau électrique Le changement d’un chauffe-eau électrique doit se faire en 5 étapes. La première étape consiste à vidanger le ballon d’eau chaude tout en coupant l’alimentation d’eau. Puis, après 1 h 30, vous devez procéder à la deuxième étape, c’est-à-dire, la désinstallation de l’ancien chauffe-eau. Dans cette étape, vous avez à débrancher le thermostat, le siphon, les accessoires de cumulus, le réducteur de pression, la vase d’expansion, le groupe de sécurité, etc. Maintenant, installez le nouveau cumulus dans le même endroit que l’ancien. Ensuite, effectuez le raccordement du nouveau chauffe-eau tout en prenant les mêmes procédures du démontage, mais à l’inverse. Enfin, la dernière étape consiste à mettre en service le nouveau cumulus et à effectuer un petit test pour vérifier son bon fonctionnement. À savoir, l’alimentation d’eau et le groupe de sécurité ne peuvent être ouverts que si le montage est conformément aux préconisations du constructeur. Il est également à noter qu’un nouveau chauffe-eau électrique de 100 L ne peut procurer de l’eau chaude qu’après environ 5 heures de temps.

quelle isolation pour le sol

Pour garantir une bonne isolation de sa maison, il faut également penser à l’isolation du sol. Effectivement, 10 % de la chaleur fournie par le chauffage s’échappe par le sol mal isolé. Ce qui représente une quantité plus ou moins importante, mais qui représente beaucoup en énergie. Et gaspiller de l’énergie revient au gaspillage d’argent. Les avantages de l’isolation du sol Oui, le fait d’isoler le sol présente bel et bien des avantages, dont l’économie sur le chauffage. Puisque l’isolation est améliorée, il y aura moins de déperditions thermiques. Ce qui veut dire que vous n’avez pas besoins de pousser votre chauffage en plein régime. En isolant le sol, vous allez alors économiser 7 à 10 % d’énergie. Et comme la chaleur est conservée, vous gagnerez évidemment en confort. Mais, ce n’est pas le seul avantage de l’isolation du sol, car elle permet aussi de lutter contre l’humidité. En fait, tout dépend de la matière que vous utilisez comme isolant, les plus efficaces contre l’humidité sont le verre cellulaire et la laine de roche. Vous pouvez également réduire les nuisances sonores en isolant le sol de votre logement. Apparemment, c’est un point important pour les logements collectifs. Par ailleurs, sachez aussi que l’isolation du sol vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 %. Et vous pouvez profiter d’une prime énergie qui permet de rembourser une partie des travaux. Quel isolant choisir pour le sol ? Il existe plusieurs isolants adaptés pour le sol, dont la laine de roche, le polystyrène, le polyuréthane, la fibre de bois et le verre cellulaire. Pour connaître leur degré d’efficacité, nous vous invitons également à lire l’article : https://www.toutsurlisolation.com/Choisir-son-isolant/Comparer-les-isolants/La-performance-d-un-isolant Faire le bon choix de l’isolation Le choix du type d’isolation dépendra surtout de la configuration de votre habitat. L’isolation du plancher au dessus d’une pièce non chauffée sera différente de celle des planchers bas. Pareillement, il faudra prévoir d’autres types d’isolation pour un plancher chauffant, un parquet en bois et pour le sol du sanitaire. Isolation d’un plancher sur terre plein : Si vous êtes en pleine construction, vous pouvez poser l’isolant sous la dalle de béton. Et dans le cas d’une rénovation, l’isolant est alors posé sur la dalle de béton. Isolation d’un plancher situé au-dessus d’un vide sanitaire : Comme le plancher est sur élevé de quelques dizaine de centimètres, l’air pourra y circuler facilement. Et en sachant que l’air est un bon isolant thermique naturel, il est important de poser des grilles d’aération. Si ce n’est pas possible, vous pouvez aussi opter pour l’installation de VMC dans votre maison. Si le vide sanitaire est accessible, vous pouvez poser de l’isolant sur son plafond. Mais dans le cas contraire, vous pouvez poser les isolants sur la dalle en béton. Isolation d’un parquet en bois Il faut enlever le parquet pour poser l’isolant en dessous et ensuite remettre le parquet en place. La laine de verre est l’isolant le plus utilisé pour le parquet en bois. Isolation d’un plancher chauffant L’isolation d’un plancher chauffant ne peut être installée que par des professionnels pour respecter les normes de sécurité. L’isolant est à poser entre la dalle de béton et le plancher chauffant (https://www.radiateurplus.com/plancher-chauffant.html).

Les avantages de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur (PAC) a bel et bien sa place sur le marché du chauffage. Cette solution thermique née d’une technologie novatrice commence vraiment à séduire les particuliers car peu importe son modèle et le type d’énergie renouvelable qu’elle utilise, la PAC présente de multiples avantages. Voici quelques informations sur le sujet pour que vous puissiez choisir le système à installer.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

La consommation énergétique du secteur résidentiel est un sujet largement discuté ces derniers temps. Cette dernière augmente au fil du temps. Pourtant, plus les dépenses en énergie sont élevées, plus le montant des factures est exorbitant. C’est un réel problème pour un foyer à budget serré. La solution adéquate et qui donne un résultat durable est de s’équiper d’une source d’énergie gratuite. C’est le cas de la pompe à chaleur (PAC).

Qu’est-ce une pompe à chaleur hybride ?

La pompe à chaleur hybride est un système assez récent mais qui séduit déjà énormément de foyers français actuellement. Elle combine deux technologies efficaces pour permettre à tout un chacun de maximiser ses économies réalisées. Mais qu’est ce qu’une pompe à chaleur hybride ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce système mixte ?

Des informations sur la PAC air-eau

La pompe à chaleur air-eau est aujourd’hui un mode de chauffage très répandu. Elle est populaire dans la mesure où elle puise les calories dans l’environnement existant avant de les restituer dans une habitation. La PAC air-eau est considérée comme la plus économique des systèmes de chauffage du marché actuellement car elle chauffe la maison avec de l’énergie gratuite. Vous avez envie d’en connaître davantage ? Ce texte vous apporte les informations dont vous nécessitez !