Les solutions pour assurer une bonne aération de notre domicile sont nombreuses, et la VMC est l’une des options les plus intéressantes qu’on puisse actuellement trouver sur le marché. En outre, cette option séduit un bon nombre de gens dans la mesure où on peut également s’en servir pour dispositif de chauffage de votre maison.

Présentation de la VMC

On parle de VMC pour désigner une Ventilation Mécanique Contrôlée, et tout ce qu’on doit savoir concernant ce dispositif est déjà contenu dans son nom. Pour être plus efficace dans l’aération d’une maison, il est devenu nécessaire de faire intervenir des dispositifs mécaniques pour permettre des résultats bien plus optimaux. Ici, l’air est tracté du dehors, traité puis réparti dans les différentes pièces de votre maison, et cela à l’aide d’un système composé de nombreux éléments.

Parmi les différentes composantes d’une VMC, on peut évoquer les voies d’aération, les gaines de circulation de l’air, les filtres qui s’assurent que l’air qui va dans les pièces est bien propre, et les bouches d’extraction de l’air vicié qui est présent depuis trop longtemps dans les pièces. Le tout est géré par une unité centrale qui se charge de faire se déplacer l’air, autant vers l’extérieur que vers l’extérieur. Avec ce genre de dispositif, on peut avoir l’assurance que la qualité intérieure de l’air est indéniable.

L’installation d’une VMC

Pour mettre en place une VMC, il faut d’abord commencer par faire un plan dont le but est d’indiquer les différents tracés des gaines, qui doivent circuler dans les différentes parties de la maison. Il faut que la longueur des gaines soit optimale pour vous couter le moins cher possible. Si elle est trop courte, cela risque d’être problématique, car vous seriez obligé de passer commande de matériel supplémentaire, mais si elle est trop longue, vous seriez avec un surplus qui ne servira probablement jamais.

Le plan doit également servir à décider de l’emplacement des diverses voies d’aération, ainsi que de celles d’extraction. La disposition de l’unité de votre unité de VMC doit se faire avec la plus grande des précautions concernant l’emplacement, car il faut que ce soit à un endroit accessible à l’ensemble des gaines disposées en réseau dans votre maison. Généralement, on place l’unité de VMC dans le plafond, car là, il n’occupe pas de place utile, et est également plus proche de l’air extérieur.

Trouver un professionnel pour l’installation de votre VMC

Pour avoir l’assurance que les travaux de mise en place de votre VMC soient faits convenablement, il est nécessaire de bien faire des recherches approfondies pour trouver un bon professionnel. Cette étape est nécessaire si on veut que le tout soit fait impeccablement, et c’est même obligatoire de le faire dans le cas où votre VMC utilise des produits comme le liquide frigorigène.

Une fois que vous aurez trouvé un bon professionnel, celui-ci vous donnera un devis plus les différents détails concernant les travaux, et devra généralement faire en sorte de répondre à toutes les questions que vous pourrez avoir se rapportant à votre future VMC.