Le plancher chauffant est l’une des meilleures alternatives que nous ayons pour assurer le chauffage de notre domicile. En outre, nous avons le choix entre différents modèles, dont le fonctionnement dépend principalement de la manière dont le plancher est chauffé.

Comment fonctionne un plancher chauffant ?

Pour assurer le chauffage de votre plancher, il vous faut installer une surface chauffante en dessous de celui-ci. Dépendamment du type d’énergie utilisé, ainsi que du procédé, les modèles à mettre en place fonctionnent de manière différente. D’un côté, on trouve les modèles qui fonctionnent au moyen de résistances mis en place dans le sol, et ceux-ci fonctionnent donc au moyen de l’électricité. D’un autre côté, on trouve des modèles qui utilisent un liquide thermo-conducteur, eau qui est d’abord chauffée avant de circuler dans des tubes.

Que ce soit des résistances ou des tubes contenant un liquide thermo-conducteur, il est nécessaire que ceux-ci suivent un tracé permettant une transmission uniforme de la chaleur au sein de la pièce. Ils sont généralement disposés sur des rouleaux qui sont ensuite déposés par plaque, et les éléments chauffants sont reliés entre eux par la suite. Chaque modèle de plancher chauffe-eau présente ses avantages, et vient aussi avec différents inconvénients.

Le cas du plancher chauffant à liquide

L’avantage d’un plancher chauffant qui recourt à un liquide thermo-conducteur, c’est qu’il est possible d’utiliser une chaudière déjà présente pour assurer le chauffage du liquide en question. En outre, dans la majorité des cas, l’eau est le liquide utilisé pour transmettre la chaleur dans l’ensemble de la pièce. La raison en est une facilité d’accès, en plus de ses différentes propriétés qui conviennent très bien pour cet usage.

Ainsi, vous pouvez mettre en place une cuve dans laquelle l’eau est stockée, puis chauffée, avant d’être injectée dans le tracé de votre plancher chauffant, puis reviendra dans la cuve en question pour être chauffée de nouveau. Sur une base périodique, il peut être nécessaire de procéder à un vidage des tuyaux, afin de nettoyer et désembuer ceux-ci. Faire cela permet d’augmenter la longévité de votre plancher chauffant, et c’est aussi une obligation à laquelle vous êtes légalement soumis, et qui se vérifie au cours des différents audits.

Choisir un modèle de chaudière

Vous pouvez opter pour tel ou tel modèle de chaudière pour votre plancher chauffant en fonction du type d’énergie que vous souhaitez utiliser. Une chaudière fonctionnant à l’électricité comprendra une résistance qui chauffe l’eau, ainsi qu’un thermostat qui détecte la température, et qui active la résistance ou la désactive selon le besoin. Le modèle utilisant le gaz de chauffage chauffe l’eau stockée dans la cuve en brûlant le gaz en question.

D’autres options plus onéreuses de chauffage de l’eau de votre plancher chauffant existent, mais elles ne devraient être prises en considération que dans le cas où vous envisagez d’investir dans le domaine de l’immobilier. Les solutions en question sont le recours aux énergies écologiques, comme le solaire ou le géothermique, qui présentent l’avantage d’être gratuits à l’utilisation, mais qui sont difficilement accessibles sur le plan des finances.