pompe à chaleur pour plancher chauffant

Les moyens pour permettre de chauffer notre maison sont assez nombreux et variés, et parmi ceux-ci, on peut faire mention des pompes à chaleur, mais aussi des planchers chauffants. Dans une certaine mesure, il est possible de combiner ces deux pour tirer avantage des caractéristiques de chacun et chauffer votre maison plus efficacement. Présentation de la pompe à chaleur On utilise le terme pompe à chaleur pour évoquer un type d’élément de chauffage qui se charge d’extraire la chaleur dans l’air ambiant d’une zone, pour la redistribuer dans une autre zone. C’est généralement l’air présent à l’extérieur de la maison qui est exploité pour cela, et le tout est utilisé pour chauffer l’intérieur de notre domicile. Une quantité de chaleur qui passe inaperçue est naturellement contenue dans l’air ambiant sous forme de calories, et un liquide appelé frigorigène permet de collecter celui-ci. L’un des principaux intérêts de ce type de dispositif de chauffage est qu’il permet d’éviter qu’on ait à dépenser de l’argent pour alimenter le chauffage en énergie. Outre les besoins en électricité pour son fonctionnement, la pompe à chaleur peut générer de la chaleur en autosuffisance. C’est donc une alternative écologique et peu onéreuse, qui intéresse d’ailleurs beaucoup de monde. En revanche, en dessous de -8°C, la pompe à chaleur ne peut plus générer de chaleur, et nécessite un chauffage d’appoint. Utiliser un plancher chauffant La manière dont on distribue la chaleur dans la maison vient affecter grandement le niveau qu’on ressent dans celle-ci. Aussi, le plancher chauffant est l’alternative la plus confortable pour ce qui est d’une dispersion uniforme de la chaleur au sein d’une pièce. En effet, le tout se charge d’émettre de la chaleur depuis le sol, et il est fait en sorte que chaque mètre carré soit aussi bien chauffé que possible. C’est possible grâce à l’installation d’un élément chauffant dans le sol. Si vous souhaitez faire la mise en place d’un plancher chauffant chez vous, il est conseillé de décider de cela avant de procéder à la pose du sol. En effet, cela risque de vous coûter plus cher si vous prenez la décision de faire la mise en place une fois que la plancher est installé. Le souci, c’est qu’il faudra retirer le plancher présent pour installer les éléments chauffants, puis couvrir le tout à nouveau. Pompe à chaleur et plancher chauffant Il est possible de combiner ces deux méthodes de chauffage en utilisant un liquide caloporteur. Il s’agit d’un liquide dont le rôle est de transmettre la chaleur dans une pièce, et l’eau est un des meilleurs candidats pour cela. Pour le plancher chauffant, des résistances électriques viennent faire office d’éléments qui viennent générer de la chaleur, mais on peut les remplacer par des conduits d’eau chaude. La pompe à chaleur se chargera de générer ce qu’il faut en termes de chaleur pour chauffer l’eau. Puis, on fera en sorte de faire circuler celle-ci dans les conduits qu’on aura fait au préalable passer en dessous du plancher chauffant.

pompe à chaleur ou chaudière à fioul ?

Votre cœur balance entre la pompe à chaleur et la chaudière à fioul ? Vous hésitez à choisir entre ces deux modèles de chauffage ? On vous recommande donc de suivre ces quelques lignes. Nous allons essayer de vous parler dans cet article, tous les points forts de chaque appareil de chauffage. Pourquoi choisir une pompe à chaleur ? La PAC ou la pompe à chaleur est un appareil de chauffage connu pour sa performance. Sachez que ce modèle peut être raccordé à n’importe quel système de chauffage existant. Ce qui est parfait si vous disposez déjà d’un plancher chauffant ou un radiateur à basse température. Même s’il est célèbre pour son tarif qui est assez élevé, il vous promet une performance exceptionnelle. En optant pour la mise en place d’une pompe à chaleur, vous aurez également la chance de profiter d’une réduction de TVA de 5 % ainsi que des subventions de l’ANAH. Pour vous permettre de profiter de tous ces avantages, la pompe à chaleur promet un mode de fonctionnement très facile. En effet, elle récupère les calories gratuites présentes à l’extérieur de l’habitation dans l’air, le sol ou l’eau afin de produire du chauffage. Elle est également en mesure de vous proposer de l’eau sanitaire. Cet appareil de chauffage utilise peu d’électricité pour fonctionner. Ce qui lui permet d’être rentable. En optant pour les modèles réversibles, vous pourrez même l’utiliser comme climatisation en été. Une pompe à chaleur peut également se présenter sous différents modèles. Il y a le modèle air-air, le modèle air-eau et le modèle eau-eau. Son prix et ses avantages dépendent du modèle dont vous souhaitez utiliser. Les points forts d’une chaudière à fioul Cet appareil de chauffage séduit également un grand nombre de foyers. Le prix du fioul est considéré comme le combustible le moins cher du marché. En ce qui concerne le tarif d’une chaudière à fioul, il varie entre 3 000 et 6 000 euros. Cependant, il est important de savoir que ce prix peut être contrebalancé par des aides comme l’ASE (Aide de Solidarité Écologique). Pour ceux qui ne le savent pas encore, la chaudière à fioul est un appareil qui utilise une énergie fossile dérivée du pétrole. Ce combustible est stocké dans une cuve et sera brulé dans la chambre de combustion de l’appareil. Le fioul stocké réchauffe l’eau du circuit de chauffage central comme les radiateurs. L’appareil peut également vous aider à produire de l’eau chaude sanitaire. Tout comme la pompe à chaleur, ce type de chauffage existe également en différents modèles. Ainsi, vous aurez la chance de choisir entre les chaudières hautes températures, les chaudières basse température et les chaudières à condensation. Il est important de savoir que la chaudière à fioul est assez onéreuse à l’utilisation. C’est aussi un appareil qui est assez polluant. Lors de la combustion, il dégage d’importantes quantités de dioxyde de carbone. Sa cuve prend également assez de place. Si vous devez choisir entre ces deux modèles d’appareil de chauffage, on vous propose de vous orienter vers la PAC. Cependant, lors de la mise en place de votre appareil, on vous propose de tenir des aides de l’État. Demandez toujours l’avis d’un expert pour vous aider à choisir votre système.

comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau ?

Un chauffage très utilisé du fait de sa praticité et de sa fiabilité, la pompe à chaleur air-eau a le vent en poupe ces dernières années. En plus de la simplicité de son usage au quotidien, c’est également un modèle de chauffage très écologique. C’est pour tous les avantages qu’elle propose que la pompe à chaleur air-eau gagne du terrain. Grand zoom sur le fonctionnement de ce type de PAC. Pompe à chaleur air-eau, comment ça marche ? Comme son nom l’indique, la pompe à chaleur air-eau extrait les calories de l’air extérieur et pour apporter de la chaleur, elle utilise de l’eau. Dans d’autres régions où la température peut descendre à moins de 5 °, il est convenable d’associer ce type de PAC avec un autre chauffage d’appoint. En effet, il existe des modèles de PAC air-eau qui s’éteignent automatiquement lorsque la température est sous la barre des 5 °. D’où le besoin d’un autre chauffage pour prendre le relais quand il y a inconfort thermique à la maison. Toutefois, il y a des PAC air-eau très performantes qui peuvent résister jusqu’à une température à moins de 25 °. De quoi se compose une pompe à chaleur air-eau ? Une pompe à chaleur air-eau est structurée par 4 grands éléments, dont l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur. Pour l’évaporateur, son rôle est de transformer le fluide frigorigène en vapeur. Pour le compresseur, il augmente principalement la pression ainsi que la chaleur du gaz. Le condenseur quant à lui permet au fluide frigorigène de livrer la chaleur à l’eau de l’équipement tandis que le détendeur diminue la pression et la température du gaz. C’est la composition de ces éléments qui donne plus de performance à une PAC air-eau. La possibilité d’économie d’énergie Comme tous les modèles de pompe à chaleur, celle qui est de type air-eau peut aussi vous proposer une économie d’énergie considérable. Même si son usage favorise l’association avec un autre type de chauffage, la PAC air-eau peut toujours vous faire bénéficier d’une économie d’énergie. En plus, avec une telle installation, il est possible de bénéficier jusqu’à 30 % de crédit d’impôt. C’est donc un équipement dont les avantages sont très appréciés par un bon nombre d’utilisateurs. Combien coûte une pompe à chaleur air-eau ? Pour le prix d’une pompe à chaleur air-eau, il varie selon le modèle d’appareil. Cette variation de prix est de 6 000 à 16 000 €. Une telle variance de prix est due à la performance de l’appareil qui convient à vos attentes. Le prix qu’on vient de mentionner ne prend pas en compte de coût de l’installation. Pour la pose d’une PAC air-eau, vous devez avoir un budget à partir de 1 400 €. Ce tarif peut augmenter jusqu’à 2 000 € si les travaux à réaliser sont plus complexes. Il faut avouer une telle mise en place demande beaucoup de précisions d’où le coût élevé de chaque intervention. Mais il faut voir le bon côté des choses, vous pouvez gagner du confort de l’économie en même temps avec un tel chauffage à la maison !

pompe à chaleur pour chauffage

Parmi les différents systèmes de chauffage les plus utilisés, on peut citer le chauffage par pompe à chaleur. Cet appareil puise son énergie de notre environnement (l’air, la terre, l’eau, etc.). C’est grâce à cette énergie inépuisable que la pompe à chaleur ou le PAC permet de vous offrir un système de chauffage à la fois performant et fiable. Une pompe à chaleur peut se présenter sous différents modèles. Pour en savoir plus sur ce sujet, on vous propose de suivre ces quelques lignes. Le fonctionnement d’une pompe à chaleur Comme mentionnée précédemment, la pompe à chaleur pompe la chaleur d’un milieu naturel afin de vous offrir encore plus d’énergie électrique ou d’énergie fossile (gaz ou fioul). Afin de répondre à chaque besoin de tous les particuliers, les fabricants ont décidé de vous proposer différents modèles de pompes à chaleur selon sa source d’énergie. Ainsi, on peut trouver une PAC air, une PAC à eau et une PAC au sol. Les différents modèles de pompe à chaleur Si vous souhaitez utiliser une PAC air ou eau-air, sachez que vous pouvez profiter d’une qualité de chauffage exceptionnelle. Mais, cela dépend des conditions climatiques. Par rapport aux autres modèles, la PAC air promet un prix très abordable. D’ailleurs, si vous habitez dans un appartement, cette solution est faite pour vous. De plus, c’est un modèle très apprécié pour sa praticité. En ce qui concerne le PAC à eau, il est parfait si vous disposez d’un point d’eau à proximité de votre appareil. Cette source d’eau va permettre à votre système de s’alimenter. Ce type de pompe à chaleur est assez avantageux. Cependant, sa mise en place nécessite le respect de certaines règles. Il y a également le PAC au sol qui est parfait pour un système de chauffage et climatisation. Vous pouvez même l’utiliser pour avoir de l’eau chaude sanitaire. Pour que ce modèle puisse répondre à toutes vos attentes, vous devez demander l’aide d’un professionnel. Quel appareil de chauffage pour votre pompe à chaleur ? Une fois que vous avez choisi votre PAC, vous pouvez choisir votre appareil de chauffage. Pour que vous puissiez profiter des avantages de votre système, il est important de trouver un radiateur qui s’adapte parfaitement à votre PAC. Si vous avez décidé d’opter pour la mise en place d’une pompe à chaleur air-eau, on vous conseille d’opter pour un radiateur à eau à condition que la chaleur de l’eau reste entre 60 et 80 °C. Si votre radiateur ne chauffe pas assez, on vous propose d’opter pour une chaudière. Ce qui vous permet de profiter d’une PAV hybride. Si vous avez décidé de choisir un radiateur à basse température, vous n’aurez besoin que d’une eau à 45 °C pour avoir une chaleur optimale et confortable. Tous les modèles de PAC s’adaptent parfaitement à ce type de radiateur. Cette pompe à chaleur est aussi parfaite si vous avez un plancher chauffant. De plus, cette solution vous permet de réaliser une économie d’énergie impressionnante. D’ailleurs, les radiateurs à basse température sont disponibles en différents matériaux. Il y a les modèles en acier, en alu ou encore en fonte.

Quel est l’interet d’une pompe à chaleur dans une maison ?

En raison du fait qu’elle est à la fois économique et écologique, la pompe à chaleur séduit de plus en plus de ménages actuellement. Il existe plusieurs types de PAC sur le marché : air/air, air/eau, géométrique, etc. Et c’est justement cette liberté de choix qui convainc les utilisateurs parce que tout le monde peut trouver le dispositif qui s’accorde à sa situation. Pour vous qui n’êtes pas encore convaincu de l’intérêt d’avoir une pompe à chaleur à la maison, nous allons vous donner quelques raisons pour changer d’avis. Principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur A priori, il est important de savoir que la pompe à chaleur fait partie des équipements rentables qui utilisent une ressource naturelle pour pouvoir fonctionner. Il est effectivement impossible de réduire la consommation énergétique seulement en veillant à récupérer la chaleur là où ce serait possible, dans l’air ou dans le sol. Et c’est justement à cela que servent les dispositifs comme les pompes à chaleur. Associée à un système de chauffage d’appoint, elle permet à un ménage d’avoir l’opportunité de profiter d’une ressource inépuisable. Comme il a déjà été mentionné, la pompe à chaleur est divisée par plusieurs types (air/air, air/eau, géométrique), et c’est en fonction de cela que la ressource utilisée peut fluctuer. Pour la pompe à chaleur air/air, c’est les calories récupérées dans l’air extérieur qui seront exploitées, mais pour les autres types, il faut exploiter la chaleur présente dans le sol ou dans une source d’eau pour les faire fonctionner. Avantages de ce système de chauffage Chaque type présente des atouts différents et c’est en fonction de cela que vous devriez effectuer votre choix. La pompe à chaleur air/air est celle qui est la plus appréciée parce qu’elle est très accessible en raison de la facilité d’installation qu’elle offre. En plus, elle offre une économie d’énergie significative même si elle fonctionne à l’électricité. Après, la pompe à chaleur air/eau fonctionne sous le même principe que celui de la PAC air/air, mais son avantage réside dans le fait qu’elle peut également chauffer l’eau sanitaire. Ce qui présente un bénéfice considérable pour les utilisateurs parce que l’eau chaude devrait toujours être disponible à la maison. Pour la PAC géométrique, elle puise son énergie dans les calories présentes dans le sol. Et même si elle présente un investissement coûteux, elle peut offrir jusqu’à 70 % d’économies sur les énergies de chauffage. Pourquoi installer une PAC à la maison ? La présence d’une PAC chez vous permet de chauffer économiquement votre logement tout en privilégiant l’écologie. De ce fait, il est possible de bénéficier d’une aide financière en optant pour cette solution. Alors, vous pouvez recevoir des crédits d’impôt ou avoir une réduction sur le coût de votre installation. Ainsi, votre projet peut se réaliser facilement. Par ailleurs, il faut noter que la PAC est un équipement très durable. Et c’est ce qui va vous permettre d’éviter l’achat ou la rénovation fréquente de votre système de chauffage.

pompe à chaleur pour chauffage central

La question du chauffage est essentielle pour le confort en général au sein d’une maison. En outre, il y a plusieurs alternatives entre lesquelles il nous est possible de nous décider, et la pompe à chaleur est une des options qui sont mises actuellement à notre disposition, et celle-ci s’accompagne de nombreux avantages. Présentation de la pompe à chaleur On parle de pompe à chaleur pour évoquer un dispositif utilisant un système spécial qui lui permet de retirer la chaleur présente dans l’air ambiant d’une zone spécifique pour ensuite la restituer autre part. C’est le même type de principe qui est utilisé sur les réfrigérateurs, mais ici, le retrait de la chaleur pour une restitution de cette dernière dans une autre zone est fait dans le but de refroidir l’air dans la zone initiale. Même si on ne le remarque pas, de la chaleur en quantité assez importante est présente dans l’air ambiant, sous forme de calorie, et un liquide dit frigorigène possède la capacité de collecter ces calories puis de les transporter vers une zone où elles seront relâchées sous forme de chaleur. On peut utiliser ce principe pour chauffer directement l’air d’une maison, et tout dépend du mode de dispersion de la chaleur dans la pièce via l’air, mais le tout nécessite que l’appareil de chauffage soit placé à proximité d’un mur qui donne à l’extérieur. Une autre méthode qu’il est possible d’utiliser est celle consistant à chauffer un liquide caloporteur, qui sera ensuite chargé de transporter la chaleur sur l’ensemble des pièces de la maison par le biais d’un conduit spécifique. En outre, il faut savoir que l’efficacité des pompes à chaleur diminue en hiver, mais elles continuent quand même à marcher même avec de basses températures, et il faut juste prévoir des chauffages d’appoint. La pompe à chaleur pour votre chauffage central Il peut être intéressant de recourir à une pompe à chaleur pour votre chauffage central, et tout dépend de la méthode utilisée pour disperser la chaleur au sein des pièces. La solution du liquide caloporteur est une des initiatives à votre disposition, et les conduits qui transportent l’eau chaude peuvent transiter sous le plancher, ou bien dans les murs. Chauffer l’air directement est également une des alternatives les plus intéressantes sur ce plan. Il faut cependant savoir que les possibilités offertes par ce dispositif sont limitées au fur et à mesure que la maison est grande et large. Ainsi, c’est une solution de chauffage central qui convient mieux pour une maison à taille normale. Si votre maison répond aux critères qui permettent d’utiliser ce type de chauffage, vous pouvez bénéficier d’un élément qui génère de la chaleur de manière gratuite tout le long de l’année ou presque, et vous pouvez donc assurer une température ambiante décente sans pour autant vous ruiner en énergie de chauffage. C’est pour cela que de plus en plus de personnes se tournent vers cette alternative en particulier, et elle n’est pas juste économe, elle est aussi respectueuse de l’environnement, en cela qu’elle ne cause pas d’impacts négatifs sur l’écologie.

combien coute l’installation d’une pompe à chaleur

La technologie fait des miracles, elle est capable de maîtriser des principes fondamentaux de physique dans le but de les exploiter à des fins pratiques. Les pompes à chaleur sont des exemples probants de ces prouesses. Dans la mesure où vous ne le saviez pas, ces appareils sont de vraies merveilles. L’élément premier qui fait singularité de ces engins est sa capacité à transférer l’énergie thermique d’un milieu froid vers un milieu nettement plus chaud. Cette controverse défit toutes les lois naturelles. Les applications de ce procédé peuvent prendre plusieurs formes. En effet, grâce à ces trouvailles, les fabricants ont su les adapter à des systèmes de chauffage et de réfrigération. Ces dispositifs hybrides prennent l’appellation de thermo-frigo-pompe. Quel est l’intérêt d’acquérir ces appareils ? Contrairement aux autres systèmes de chauffage énergivore comme les radiateurs ou les chaudières, ces derniers ont pour réputation d’être extrêmement économes, c’est-à-dire qu’il consomme nettement moins d’énergie. Que ce soit dans l’air ou dans le sol, les ressources utilisées sont entièrement renouvelable et distribuées gratuitement par mère-nature. Ne nécessitant que peu d’alimentation électrique, la facture de chauffage connaître une baisse significative. Sur le marché, différents modèles sont présents. Par rapport à ces premières distinctions, le prix d’acquisition varie par conséquent. À part cela, il s’agira d’installer le dispositif chez soi. Dans la mesure où vous n’avez aucune connaissance avérée en la matière, il sera inévitable de déléguer cette opération à un professionnel. Une pompe à chaleur air-eau Comme vous l’aurez déjà constaté, le prix de ces fameuses pompes peut varier selon les besoins à combler et également selon leur qualité. Toutefois, d’autres critères tout aussi importants peuvent entre enjeux. Lors de la spéculation du tarif probable de l’installation, il faudra tenir compte de la totalité de la surface à chauffer, de la marque des produits, et enfin du type de pose appliqué. Dans cette première configuration, dans la mesure où vous possédez utiliser un chauffage central pour l’ensemble du logement, les pompes à chaleur air-eau conviennent parfaitement. Plus concrètement, le prix de ce raccordement peut varier entre 8500 et 16 000 euros. Une pompe à chaleur air-air Dans ce cas de figure, les occupants qui ne disposent pas de chauffage centralisé doivent se tourner vers ces types de pompes. Investir dans ce type de dispositif peut s’avérer être très gratifiant. L’énergie thermique présente dans l’air extérieur sera transférée efficacement à travers votre logement. Durant les périodes glaciales, votre doux foyer sera un exutoire de ce froid hivernal. Comme pour son homologue, les tarifs dépendent exclusivement des nombres de pièces à réchauffer. Par conséquent, par mètre carré de surface réchauffé, vous devez débourser 100 euros. En moyenne, l’investissement global est arrondi entre l’intervalle 2000 € et 3000 €. En vue de ces premières constations, réchauffer son habitat coûte assez cher. Cependant, ne vous découragez pas trop vite. Les subventions financières peuvent constituer une porte de sortie à ce pétrin. Avec la prime d’énergie et le crédit d’impôt, vous pouvez être rassuré.

quelle pompe a chaleur

Les pompes à chaleur (PAC) figurent actuellement parmi les premiers choix des Français en termes d’appareils de chauffage. En effet, la PAC fournit de multiples avantages : elle permet de faire une économie d’énergie conséquente et en plus, c’est un appareil très écologique utilisant exclusivement des sources d’énergie naturelles (eaux, air, sol). Cependant, la PAC se décline actuellement en plusieurs catégories et il devient de plus en plus difficile de choisir entre eux. Pour vous aider à faire le choix de votre PAC, nous allons vous faire découvrir les différents modèles de PAC existants sur les marchés ainsi que les points forts et points faibles de chacun d’eux. La pompe à chaleur à la loupe La PAC est un appareil de chauffage intérieur qui se démarque par son mode de fonctionnement particulier. En effet, comme son nom l’indique, la pompe à chaleur tire la calorie présente dans l’air ou dans l’eau ou dans le sol pour chauffer l’intérieur d’une maison ou l’eau dans une maison. En faite, dans un premier temps, elle augmente la température de l’énergie calorique qu’elle capte et puis dans un second temps, elle diffuse à l’intérieur de la maison ou dans l’eau cette calorie qu’elle a chauffée. La PAC est utilisée principalement comme chauffage principal et est ainsi raccordé généralement à des systèmes de diffusions de chaleurs dans la maison (radiateurs, planché chauffant). Elle peut produire jusqu’à 75 % de la chaleur dont une maison a besoin. Donc, elle peut avoir besoin d’un chauffage d’appoint pour prendre son relais quand cela est nécessaire. Il existe actuellement une large variété de PAC mais on peut les classer en deux grandes catégories selon leur source d’énergie : les PAC aérothermiques qui tirent leur source d’énergie de l’air à l’extérieur de la maison et les PAC géothermiques qui utilisent la chaleur venant du sous-sol ou de l’eau dans le sol. Les pompes à chaleur aérothermique Dans la catégorie des PAC aérothermique, on peut citer la PAC air-air et la PAC air-eau. Le premier capte la chaleur qui est présente dans l’air à l’extérieur de la maison pour la restituer ensuite sous forme d’air chauffé dans la pièce où elle est présente. Le second utilise la calorie qu’il capte dans l’air pour chauffer un réseau d’eau de chauffage dans la maison. Dans tous les cas, la pompe à chaleur aérothermique a l’avantage d’être facile à installer et n’occupe pas beaucoup de place dans la maison et en plus elle peut être réversible. C’est-à-dire qu’elle peut être utilisée comme climatiseur pour procurer de la fraîcheur dans la maison lors des saisons chaudes. Cependant, ce genre de PAC est très dépendant de la température extérieure. Elle ne peut fonctionner normalement si cette température descend en dessous de 7 degrés et a ainsi besoin d’être épaulée par un chauffage d’appoint. Les pompes à chaleurs géothermiques La PAC géothermique se divise également en plusieurs catégories selon la nature de sa source de chaleur. Ainsi, la PAC « sol-eau » tire la chaleur présente dans le sous-sol pour chauffer un réseau d’eau chaude qui chauffe la maison et qui permet aussi d’avoir de l’eau chaude sanitaire. Pour ce faire, une sonde géothermique est placée dans le sol soit verticalement (appelé aussi collecteur thermique vertical), soit horizontalement (collecteur thermique horizontal). L’installation de ces sondes nécessite notamment des autorisations spéciales délivrées par l’État. Ensuite, il y a la PAC « eau-eau » qui capte la chaleur qu’on trouve dans les nappes phréatiques dans le sol ou des rivières ou lacs présents à proximité de la maison. La chaleur du sol et de l’eau est appréciée pour la stabilité de leur température. En effet, elles ne sont pas dépendantes de la température extérieure, mais ont une température parfaitement constante. Cependant, l’installation des PAC géothermique exige de faire des travaux considérables surtout lorsqu’il s’agit des PAC sol-eau avec capteur thermique vertical ou des PAC eau-eau.

a quoi sert une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un système de chauffage d’un nouveau genre et à la pointe de la technologie. Elle se distingue par son mode de fonctionnement particulier. Elle chauffe notamment la maison en puisant de l’énergie calorique venant de l’air, de l’eau et du sol. C’est un appareil de chauffage qui s’avère être très utile pour les foyers modernes en raison des avantages qu’elle procure. Pompe à chaleur : un mode de fonctionnement atypique Comme son nom l’indique, la pompe à chaleur capte l’énergie présente naturellement dans l’environnement à l’extérieur d’un bâtiment pour le transformer en énergie pouvant assurer le chauffage de ce bâtiment. Pour faire simple, cet appareil puise de l’énergie calorique venant de l’eau, de l’air ou du sol et puis augmente la température de ces énergies puisées par un système évaporation, de compression et de condensation. La chaleur ainsi obtenue est diffusée à l’intérieur de la maison. La pompe à chaleur fait partie des appareils de chauffage électriques et elle peut servir aussi bien comme système de chauffage principal que comme système de chauffage d’appoint. Par ailleurs, comme certains appareils de chauffage (chauffage solaire par exemple), elle peut aussi être utilisée soit pour assurer le chauffage de l’habitation, soit pour la production d’eau chaude sanitaire (ECS), soit en combinant les deux systèmes (chauffage et production d’ECS). Les pompes à chaleurs : des modèles variés Les modèles de pompes à chaleur ont l’avantage d’être très variés. Ces modèles varient surtout en fonction de la source d’énergie utilisée. Ainsi, on peut citer la pompe à chaleur à eau (appelée aussi pompe à chaleur eau-eau) qui capte la chaleur venant de la nappe phréatique, des fleuves, etc. Ensuite, la pompe à chaleur au sol (pompe à chaleur sol-sol) qui puise l’énergie présente dans le sol. Pour ce faire, une sonde thermique verticale ou horizontale est installée dans le sol.Enfin, la pompe à chaleur air-air qui est un genre de climatiseurs qui fonctionne à l’envers. Elle capte la chaleur présente dans l’air ambiant à l’extérieur d’un bâtiment et l’introduit à l’intérieur de la maison. Actuellement, on a maintenant à notre disposition des modèles de pompes à chaleurs dites réversibles, c’est-à-dire qu’ils peuvent à la fois assurer le chauffage d’un bâtiment durant les saisons chaudes et son rafraîchissement au cours des saisons froides. Les pompes à chaleurs : des appareils à multiples facettes La pompe à chaleur est un bon choix pour ceux qui cherchent un appareil de chauffage innovant et performant et pratique. En effet, son premier point fort c’est qu’elle est très économique en termes d’énergie puisqu’elle fonctionne grâce à l’énergie renouvelable (gratuite et inépuisable). Elle constitue une parfaite alternative aux appareils de chauffage fonctionnant aux combustibles polluants et coûteux (gaz ou fioul). En l’utilisant, vous participez ainsi à la préservation de l’environnement tout en faisant une importante économie en matière de dépense d’énergie de chauffage. En plus de tout cela, cet appareil de chauffage a un côté pratique considérable. Elle n’a pas besoins de combustibles à stocker ou à gérer contrairement à certains appareils de chauffage. En outre, elle ne nécessite pas de système d’évacuation de fumée ou de déchets.

Comment faire pour purger un radiateur Acova?

Tout le monde est à la recherche d’un appareil de chauffage à la fois performant, design et économique pour bien vivre l’hiver. Voilà pourquoi un radiateur de la marque ACOVA séduit bon nombre de foyers. Il s’agit d’un équipement de chauffage qui offre à ses utilisateurs une excellente qualité de chauffe. Pourtant, pour garantir son bon fonctionnement, cet appareil nécessite un entretien particulier. Notez donc qu’il doit être purgé. Dans le but de vous aider, dans cet article, nous vous citons toutes les démarches à suivre pour purger un radiateur ACOVA. Quand purger son radiateur ACOVA ? Un entretien de votre radiateur ACOVA doit se faire régulièrement, non seulement pour assurer un bon fonctionnement, mais aussi pour allonger sa durée de vie. Sachez que purger un radiateur permet de faire sortir l’air se trouvant à l’intérieur de celui-ci. Quel est alors le meilleur moment pour purger son radiateur ? L’idéal est de la faire au moins une fois tous les ans afin d’optimiser la performance de chauffe de l’appareil. Pourtant, l’opération de purge doit se faire si vous remarquez que votre radiateur fait de bruit inhabituel ou qu’il n’arrive plus à chauffer correctement. Par ailleurs, il est important de purger votre radiateur ACOVA avant la période de chauffe. Autrement dit, la purge doit se faire avant que l’entrée du grand froid. Purger son radiateur ACOVA, les démarches à suivre Avant de commencer, nous tenons à préciser que purger un radiateur de chez ACOVA est une opération facile. Bien évidemment, elle peut être aisément réalisée par soi-même, sans l’aide d’un professionnel. Pour cela, vous n’avez qu’à vous munir d’une pince ou un tournevis ainsi que d’un petit récipient. Pour effectuer la purge, vous devez tout d’abord repérer le purgeur, qui est une petite vis généralement entourée d’un contour blanc se trouvant en haut de l’appareil à l’opposé des tuyaux. Bien évidemment, la plupart des radiateurs sont équipés de cet élément. Pour purger donc votre radiateur, vous n’avez qu’à faire tourner le purgeur avec un tournevis jusqu’à ce que vous apercevez que de l’air se dégage de votre équipement de chauffage. Si vous disposez un ancien modèle, la possession d’une pince vous serez utile. Si tout se passe bien, une petite quantité d’eau va s’écouler. C’est là que vous avez besoin votre récipient, pour récupérer l’eau. Sachez que pour une purge bien réussie, laissez couler l’eau d’une équivalence d’un petit verre. Avant de terminer l’opération, vous n’avez qu’à bien revisser votre radiateur. Pour un bon résultat, commencez la purge par le radiateur le plus proche de votre chaudière et terminez par le plus éloigné. Pour finir, n’oubliez pas de vérifier le fonctionnement de votre radiateur une fois votre chaudière mise en route. Conseil : Si l’eau sortante de votre radiateur est foncée, cela veut dire que votre radiateur est emboué. Effectivement, au fil de temps, de boues peuvent s’accumuler à l’intérieur du dispositif. Bien évidemment, à la longue, cette accumulation va limiter la bonne circulation de l’eau dans le circuit. Si un tel cas se produit, un « désembouage » est à recommander.