comment nettoyer les gaines de vmc

La mise en place d’un système de ventilation VMC vous permet de profiter d’un large éventail d’atouts. Non seulement cet appareil vous offre une occasion de réaliser une réelle économie sur votre consommation d’énergie, mais il vous permet également de renouveler l’air dans votre habitation. Afin de répondre aux exigences des particuliers, les fabricants ont décidé de proposer différents modèles de système de ventilation. Parmi ceux qui sont mis en vente sur le marché, la ventilation mécanique contrôlée est considérée comme la plus prisée. Grâce à son fonctionnement, la VMC répond parfaitement à toutes vos attentes. De plus, c’est un appareil tout à fait facile à mettre en place et à entretenir. Prendre soin de sa VMC pourquoi ? Si vous disposez d’un modèle de VMC, on vous conseille de prendre soin de votre appareil. C’est une étape à ne pas négliger si vous souhaitez profiter des avantages de votre équipement. En effet, une VMC mal entretenue est loin d’être performante. Le nettoyage et l’entretien de votre appareil sont également obligatoires pour des questions de sécurité. En effet, les poussières s’accumulent dans les gaines et le moteur de votre appareil. Cela peut être une origine d’incendie ou d’autres dégâts. Cette accumulation de poussière peut également entraîner des problèmes respiratoires. En effet, en négligeant l’entretien de votre VMC, vous favorisez l’apparition des moisissures. Le nettoyage de votre équipement vous permet également de profiter de sa durée de vie. Pour le bon fonctionnement de votre VMC, vous devez penser à l’entretien de votre appareil tous les ans minimum. Quelques conseils avant de se lancer Le nettoyage et l’entretien de votre équipement de ventilation demandent un certain savoir-faire. Afin d’éviter les fausses manipulations ou les éventuels accidents, on vous conseille de faire appel au service d’un professionnel. Avant de se lancer dans un projet de nettoyage de VMC, il est également important de savoir la période idéale pour réaliser votre opération. L’entretien de votre appareil devrait donc être réalisé à la fin de la période de grand froid. Les graisses s’accumulent durant l’hiver en raison de l’utilisation de vos appareils de chauffage. Nettoyage des gaines de VMC Le nettoyage des gaines de VMC est à la fois rapide et simple. C’est une opération assez délicate si vous disposez de combles qui sont inaccessibles. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez réaliser vous-même le nettoyage de vos gaines. Commencez donc par couper votre alimentation électrique. Démontez ensuite les gaines depuis le bloc de moteur et aspirez les agglomérats de poussière. Désinfectez les gaines avec les produits adaptés et une fois que c’est fait, il vous suffit de remonter les gaines sur le caisson.

clim reversible pour 100m2

Les différents dispositifs de chauffage qu’on peut trouver sur le marché sont actuellement nombreux, et vous avez l’embarras du choix parmi les options existantes. La clim réversible est un des choix les plus avantageux, car il permet de bénéficier de deux fonctions intéressantes, mais il faut en outre bien savoir calibrer la puissance dont vous aurez besoin. Qu’est-ce que la clim réversible ? La clim réversible est un dispositif de climatisation qui possède deux fonctions : apporter de la fraicheur dans votre maison, et générer de la chaleur quand cela est nécessaire. C’est avant tout un système de climatisation, dans la mesure où son premier rôle est d’apporter de l’air frais dans votre maison. Cet air est prélevé directement au dehors, et passe par différents traitements avant d’atterrir dans les pièces de votre maison, et on peut par exemple évoquer des filtres. Ceux-ci font en sorte de retirer l’ensemble des saletés présentes dans l’air avant de permettre à celui-ci de pénétrer dans votre domicile. La clim réversible fonctionne généralement grâce au liquide dit frigorigène, qui lui permet de collecter la chaleur présente dans l’air au dehors de votre domicile, puis de la restituer à l’air destiné à l’intérieur. On peut utiliser ce même liquide pour faire l’inverse, soit retirer une partie de la chaleur dans votre maison pour permettre de conserver une certaine fraicheur au cours des saisons chaudes. L’importance de la puissance d’une clim réversible Les différents modèles de clim réversible qu’on trouve sur le marché actuellement possèdent des puissances spécifiques, et il est nécessaire de vous tourner vers un modèle qui réponde aux mieux aux besoins de votre maison. En effet, c’est en fonction de la taille des pièces à chauffer qu’on doit se décider ou non pour un modèle de clim réversible. Si on ne choisit pas la bonne puissance, cela risque de vous causer des soucis divers sur le plan de la consommation d’énergie. Dans le cas où la clim réversible que vous décidez de mettre en place n’est pas assez puissante, vous seriez constamment obligé de la pousser à plein régime en hiver pour bénéficier d’une chaleur raisonnable. En faisant cela, elle consommera beaucoup d’énergie ; par contre, si vous utilisez un modèle trop puissant, et donc en sous-capacité continue, cela risque de causer des troubles de fonctionnement de l’appareil à la longue. Quelle clim pour votre maison de 100 m2 ? Avant de faire l’acquisition d’un système de climatisation inversible, le mieux est de communiquer la surface de votre maison à la compagnie qui en fait la vente. Ainsi, ce n’est pas le genre de choses qu’on devrait acheter en quelques clics, et il est toujours préférable de bénéficier de l’avis d’un professionnel. C’est une des manières d’identifier si une compagnie qui fait la vente de clim réversible vaut la peine qu’on y fasse un achat. S’ils ne prennent pas bien en compte les besoins de leur client au moment de l’acquisition d’un modèle, rien ne dit qu’ils ne feront pas la même chose les fois où vous aurez besoin d’un service clientèle dans le futur.

comment installer une vmc

Les solutions pour assurer une bonne aération de notre domicile sont nombreuses, et la VMC est l’une des options les plus intéressantes qu’on puisse actuellement trouver sur le marché. En outre, cette option séduit un bon nombre de gens dans la mesure où on peut également s’en servir pour dispositif de chauffage de votre maison. Présentation de la VMC On parle de VMC pour désigner une Ventilation Mécanique Contrôlée, et tout ce qu’on doit savoir concernant ce dispositif est déjà contenu dans son nom. Pour être plus efficace dans l’aération d’une maison, il est devenu nécessaire de faire intervenir des dispositifs mécaniques pour permettre des résultats bien plus optimaux. Ici, l’air est tracté du dehors, traité puis réparti dans les différentes pièces de votre maison, et cela à l’aide d’un système composé de nombreux éléments. Parmi les différentes composantes d’une VMC, on peut évoquer les voies d’aération, les gaines de circulation de l’air, les filtres qui s’assurent que l’air qui va dans les pièces est bien propre, et les bouches d’extraction de l’air vicié qui est présent depuis trop longtemps dans les pièces. Le tout est géré par une unité centrale qui se charge de faire se déplacer l’air, autant vers l’extérieur que vers l’extérieur. Avec ce genre de dispositif, on peut avoir l’assurance que la qualité intérieure de l’air est indéniable. L’installation d’une VMC Pour mettre en place une VMC, il faut d’abord commencer par faire un plan dont le but est d’indiquer les différents tracés des gaines, qui doivent circuler dans les différentes parties de la maison. Il faut que la longueur des gaines soit optimale pour vous couter le moins cher possible. Si elle est trop courte, cela risque d’être problématique, car vous seriez obligé de passer commande de matériel supplémentaire, mais si elle est trop longue, vous seriez avec un surplus qui ne servira probablement jamais. Le plan doit également servir à décider de l’emplacement des diverses voies d’aération, ainsi que de celles d’extraction. La disposition de l’unité de votre unité de VMC doit se faire avec la plus grande des précautions concernant l’emplacement, car il faut que ce soit à un endroit accessible à l’ensemble des gaines disposées en réseau dans votre maison. Généralement, on place l’unité de VMC dans le plafond, car là, il n’occupe pas de place utile, et est également plus proche de l’air extérieur. Trouver un professionnel pour l’installation de votre VMC Pour avoir l’assurance que les travaux de mise en place de votre VMC soient faits convenablement, il est nécessaire de bien faire des recherches approfondies pour trouver un bon professionnel. Cette étape est nécessaire si on veut que le tout soit fait impeccablement, et c’est même obligatoire de le faire dans le cas où votre VMC utilise des produits comme le liquide frigorigène. Une fois que vous aurez trouvé un bon professionnel, celui-ci vous donnera un devis plus les différents détails concernant les travaux, et devra généralement faire en sorte de répondre à toutes les questions que vous pourrez avoir se rapportant à votre future VMC.

Pompe à chaleur ou climatiseur ?

La pompe à chaleur comme le climatiseur sert à vous réchauffer pendant l’hiver et à vous rafraîchir pendant l’été. Elle permet de créer un environnement confortable dans votre habitation. Ces deux appareils diffèrent néanmoins sur le mode de fonctionnement. En effet, même si leur fonction principale est similaire, quelques détails les différencient l’un de l’autre. Lesquels ?