La mise en place d’un système de ventilation VMC vous permet de profiter d’un large éventail d’atouts. Non seulement cet appareil vous offre une occasion de réaliser une réelle économie sur votre consommation d’énergie, mais il vous permet également de renouveler l’air dans votre habitation. Afin de répondre aux exigences des particuliers, les fabricants ont décidé de proposer différents modèles de système de ventilation. Parmi ceux qui sont mis en vente sur le marché, la ventilation mécanique contrôlée est considérée comme la plus prisée. Grâce à son fonctionnement, la VMC répond parfaitement à toutes vos attentes. De plus, c’est un appareil tout à fait facile à mettre en place et à entretenir.

Prendre soin de sa VMC pourquoi ?

Si vous disposez d’un modèle de VMC, on vous conseille de prendre soin de votre appareil. C’est une étape à ne pas négliger si vous souhaitez profiter des avantages de votre équipement. En effet, une VMC mal entretenue est loin d’être performante. Le nettoyage et l’entretien de votre appareil sont également obligatoires pour des questions de sécurité. En effet, les poussières s’accumulent dans les gaines et le moteur de votre appareil. Cela peut être une origine d’incendie ou d’autres dégâts. Cette accumulation de poussière peut également entraîner des problèmes respiratoires. En effet, en négligeant l’entretien de votre VMC, vous favorisez l’apparition des moisissures. Le nettoyage de votre équipement vous permet également de profiter de sa durée de vie. Pour le bon fonctionnement de votre VMC, vous devez penser à l’entretien de votre appareil tous les ans minimum.

Quelques conseils avant de se lancer

Le nettoyage et l’entretien de votre équipement de ventilation demandent un certain savoir-faire. Afin d’éviter les fausses manipulations ou les éventuels accidents, on vous conseille de faire appel au service d’un professionnel. Avant de se lancer dans un projet de nettoyage de VMC, il est également important de savoir la période idéale pour réaliser votre opération. L’entretien de votre appareil devrait donc être réalisé à la fin de la période de grand froid. Les graisses s’accumulent durant l’hiver en raison de l’utilisation de vos appareils de chauffage.

Nettoyage des gaines de VMC

Le nettoyage des gaines de VMC est à la fois rapide et simple. C’est une opération assez délicate si vous disposez de combles qui sont inaccessibles. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez réaliser vous-même le nettoyage de vos gaines. Commencez donc par couper votre alimentation électrique. Démontez ensuite les gaines depuis le bloc de moteur et aspirez les agglomérats de poussière. Désinfectez les gaines avec les produits adaptés et une fois que c’est fait, il vous suffit de remonter les gaines sur le caisson.